Mark Musinguzi est ingénieur en mécanique, diplômé avec mention de l’université de Makerere, en Ouganda, où il a occupé divers postes de direction pendant les quatre années qu’il y a passé. Sa passion pour la création et la manufacture de produits durables qui changent la vie de millions de personnes l’a conduit à créer deux entreprises à succès. En 2018, au cours de sa troisième année à l’université de Makerere en Ouganda, il a fondé un projet primé à plusieurs reprises, appelé Wet Technik, qui traite et recycle efficacement les eaux usées à l’aide de technologies naturelles développées pour les zones humides. Un an plus tard, il a cofondé Hya Bioplastics.

Mark a été sélectionné pour participer au prestigieux programme d’incubation Halcyon, basé à Washington DC, aux États-Unis. Il a fait des présentations lors de différentes conférences, notamment le festival virtuel Open Design Afrika, la première conférence sur la bioéconomie en Afrique de l’Est et le Global Design Thinking Summit.

Mark Musinguzi

CEO, Hya Bioplastics

Business Location: Kampala, Ouganda

Type: Start-Up
Année de création : 2020
Nombre d’employés : 4 salariés
PDG : Mark Musinguzi

Mission : Hya Bioplastics a pour objectif de fournir à toutes les entreprises d’Afrique une alternative d’emballage écologique et rentable. L’entreprise veut résoudre le problème du plastique en utilisant des emballages alimentaires respectueux de l’environnement fabriqués à partir de déchets locaux.

Vision : Devenir le premier fournisseur d’emballages alimentaires durables en Afrique en recyclant les déchets locaux afin de créer une chaîne d’approvisionnement courte et locale.

Modèle d’entreprise

Hya Bioplastics est un pionnier de la transformation du secteur de l’emballage en Afrique en offrant une alternative durable et compétitive à l’emballage plastique.

L’Ouganda est l’un des principaux producteurs mondiaux de bananes. 75 % des agriculteurs ougandais, principalement des petits exploitants, cultivent des bananes sur environ 1,8 million d’hectares de terres. Les sous-produits de ces cultures, qui ne sont pas exploités après la récolte, génèrent environ 30 tonnes de déchets agricoles par hectare et par saison. En plus des déchets agricoles, les déchets plastiques ont un impact sur le continent africain, leur taux de recyclage étant de 3 %. Bien que les emballages biodégradables puissent contribuer à réduire ces flux de déchets plastiques, le prix élevé de ces produits en Ouganda, qui sont principalement importés, décourage leur utilisation.

Hya Bioplastics transforme ces défis en opportunités commerciale en produisant des emballages biodégradables à partir de sous-produits agricoles. Créée en 2019, Hya Bioplastics est avant tout un projet de recherche visant à convertir la jacinthe d’eau, une plante aquatique envahissante, en emballages biodégradables. Le processus de production utilise de l’amidon (manioc, pomme de terre, blé) et des sources de fibres végétales (bagasse de canne à sucre, pseudo-fibres de tige de banane, son de blé) pour créer des produits 100 % compostables à domicile.

Relations avec les petits exploitants

Hya Bioplastics s’approvisionne en déchets agricoles auprès des communautés locales, créant ainsi des sources de revenus supplémentaires pour les agriculteurs. L’entreprise achète les sous-produits à des prix équitables (par exemple, 1 à 2 dollars par tige de banane).

Produits couverts et marchés

La gamme actuelle d’emballages compostables biosourcés pour aliments secs comprend des :

  • • assiettes jetables et boîtes pour plats à emporter
  • • plateaux pour fruits et légumes

Hya Bioplastics vend actuellement ses produits innovants à des épiceries et détaillants alimentaires en Ouganda.

Innovations : Étapes importantes et plans d’expansion

Hya Bioplastics offre une alternative durable aux plastiques traditionnels. Son équipe a travaillé sur le développement de produits afin d’offrir une alternative résistante et rentable aux emballages en plastique. Ses activités de recherche et de développement se sont également concentrées sur l’étude de marché afin de cibler les partenariats commerciaux et les points de vente de ses produits, en les adaptant aux besoins des clients (potentiels).

Les travaux de recherche et développement d’Hya Bioplastics ont permis à l’entreprise de développer des produits rentables et compétitifs par rapport aux plastiques actuellement disponibles sur le marché. L’entreprise est en mesure d’atteindre de faibles coûts grâce à sa chaîne d’approvisionnement courte, les déchets agricoles provenant de régions proches de ses usines de production. Les machines de l’entreprise sont capables d’utiliser une gamme large et flexible de fibres végétales, ce qui facilite la transformation des déchets et la mise à l’échelle dans diverses zones géographiques.

Hya Bioplastics a mis au point un processus de production qui peut utiliser différens intrants d’amidon (par exemple, manioc, pomme de terre, blé) qui sont associés à des sources de fibres végétales (par exemple, bagasse de canne à sucre, fibre de pseudo-tige de banane, son de blé).

Plus récemment, des investissements ont été réalisés pour augmenter la capacité de production à plus de 7 000 produits par jour.

L’équipement de production coûte environ 150 000 dollars. Hya Bioplastics offre la possibilité à d’autres d’entreprises d’acheter cet équipement afin de développer leurs propres technologies et ainsi augmenter la production et l’utilisation des bioplastiques.

Besoins en matière de transposition à plus grande échelle

Hya Bioplastics cherche à exploiter une opportunité commerciale de 500 millions de dollars en Afrique de l’Est sur le marché de l’emballage pour des clients de la restauration rapide, du secteur de la vente au détail et de l’exportation de fruits. L’Ouganda, le Rwanda et le Kenya ont déjà promulgué des interdictions partielles sur les emballages en plastique, mais en l’absence d’alternatives compétitives en termes de coûts, ces interdictions ont été difficiles à mettre en œuvre. L’entreprise est à la recherche de co-candidatures pour des subventions destinées à tester sa technologie dans de nouveaux domaines et à élargir sa zone d’activité.

Hya Bioplastics est également à la recherche de partenariats commerciaux avec des exportateurs de fruits qui souhaitent ne plus utiliser de plateaux en polystyrène au profit d’emballages biodégradables. L’entreprise cherche, en particulier, des exportateurs de légumes vers l’Europe, où l’interdiction du plastique a déjà été mise en œuvre. L’entreprise cherche également des partenariats qui sont prêts à piloter ses unités de fabrication dans différents lieux géographiques et à vendre les emballages dans leurs régions.

Facteurs de réussite et enseignements tirés

Hya Bioplastics vend chaque jour plus de 500 produits innovants qui ont des répercussions positives sur l’environnement, le climat, l’économie et la communauté locale. Hya Bioplastics est basé sur un modèle d’entreprise flexible et facile à mettre à l’échelle, dans lequel une variété de fibres d’origine végétale peut être utilisée comme matière première.

Hya Bioplastics crée de nouvelles sources de revenus pour les agriculteurs en valorisant leurs sous-produits, soutenant ainsi les moyens de subsistance locaux. L’entreprise contribue également au développement d’habitudes de consommation durables en Ouganda et à l’économie circulaire. Non seulement ses produits sont créés en ajoutant de la valeur aux déchets agricoles, mais ils sont également 100 % compostables et peuvent être utilisés comme intrant pour produire de l’énergie (pour la cuisine) en remplaçant le charbon de bois. Hya Bioplastics soutient également la transition vers l’abandon du plastique dans les entreprises ougandaises, y compris les supermarchés et les restaurants, qui peuvent désormais acheter des bioplastiques locaux et abordables pour leurs produits secs.

Hya Bioplastics est une entreprise qui a reçu de nombreux prix, notamment le grand prix du concours Génération Afrique GoGettaz Agripreneur Prize en 2022, la première place du concours mondial sur l’économie circulaire, le Wege Prize, en 2020, et la deuxième place du concours GIST Catalyst Pitch pour les jeunes entrepreneurs des STEM en 2020.

Additional Resources

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
business-profile
innovation-session
topic
impact-stories
news
Filter by Categories

Networking

Join our Agrinnovators community forum to discuss and explore how to encourage innovations across agricultural value chains to transform food systems in Africa, promote sustainable agriculture, and leverage investment. Share insights, ask questions, and collaborate on innovative solutions for a greener future

Recent Business Profiles

BioLife Tech

BioLife Tech

BioLife Tech offre des solutions numériques qui connectent les producteurs d'ananas au Bénin avec les transformateurs locaux, les exportateurs et les commerçants, et permettent un suivi technique....

lire plus
Lovegrass Ltd.

Lovegrass Ltd.

Lovegrass LTD est une entreprise qui fabrique des produits à base de teff. L'entreprise a été présentée pendant laSession Innovation n°16.

lire plus
Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point est une entreprise d'agritech qui a créé une solution technologique pour améliorer la production de thé. Ils ont fait une présentation lors de la session d'innovation n°15.

lire plus
Panuka Farm

Panuka Farm

La ferme Panuka produit des légumes frais en Zambie en utilisant des techniques agricoles adaptées au changement climatique et en combinant productivité et conservation de la biodiversité....

lire plus
Forest Africa Zambia Limited

Forest Africa Zambia Limited

Forest Africa soutient les communautés locales zambiennes et l'environnement via la transformation agroalimentaire et l'agroforesterie en ajoutant de la valeur aux fruits indigènes. Ils ont fait une...

lire plus

Gallery

Video Recording

Pin It on Pinterest

Share This