Forest Africa Zambia Limited transforme le paysage zambien et nourrit les communautés grâce à l’agroforesterie durable, l’agro-industrie et la transformation des aliments.

Frazer Handondo

CEO, Forest Africa Zambia Limited

Business Location: Lusaka, Zambie

À propos de Forest Africa Zambia Limited

Statut de l’entreprise : société anonyme

Année d’enregistrement : 2017

Nombre de personnel : 20, dont 10 femmes

Frazer Handondo, cofondateur et directeur

Frazer Handondo, cofondateur et directeur Frazer Handondo a plus de 20 ans d’expérience dans le monde de l’entreprise (secteur bancaire et industriel) où il a acquis des compétences en gestion d’entreprise. Il a également travaillé dans le secteur public, notamment dans le cadre de projets financés par des agences multilatérales de développement et dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement et des opérations.

Frazer est convaincu que le développement de la Zambie et de l’ensemble de l’Afrique s’opère par la mise en place d’un secteur de la transformation et de la valorisation fort et solide. Il a un grand intérêt pour le développement d’entreprises et du commerce ruraux par une meilleure valorisation des ressources naturelles disponibles. Il s’intéresse en particulier au le sous-secteur des produits forestiers non ligneux, notamment les fruits sauvages indigènes, et le reboisement.

Frazer est titulaire d’une maîtrise en gestion de la chaîne d’approvisionnement de l’université de Glamorgan au Pays de Galles (Royaume-Uni).

Modèle d’entreprise

Mission : La mission de Forest Africa est de devenir le premier producteur et fournisseur de produits forestiers et agricoles naturels et hautement nutritifs, sans impact sur l’environnement.

Vision : Être le premier fournisseur de produits forestiers et agricoles naturels à l’intérieur et à l’extérieur de la Zambie.

Forest Africa a été créée par Frazer Handondo et Farhana Mulla Handondo afin de lutter contre la déforestation grâce à des entreprises rurales qui s’adaptent à l’écosystème. Le duo est convaincu que valoriser des fruits sauvages indigènes en créant des liens avec le marché et en intégrant les communautés rurales dans la chaîne de valeur des fruits sauvages offre un moyen de subsistance alternatif durable aux communautés rurales. Ensemble, ils comptent plus de 35 ans d’expérience, respectivement en tant qu’expert de la chaîne d’approvisionnement et comptable.

Ayant grandi dans la campagne zambienne, Frazer s’est intéressé très tôt aux fruits sauvages, ce qui l’a incité à développer une entreprise qui est aujourd’hui florissante. Forest Africa est spécialisée dans la transformation de fruits sauvages indigènes, selon un modèle d’entreprise zéro déchet.

Forest Africa souhaite transformer les fruits sauvages indigènes de la Zambie en produits nutritifs, tout en promouvant la protection de la biodiversité et la gestion durable des forêts.

Des relations étroites avec les petits exploitants, les coopératives…

Forest Africa a mis en place des chaînes d’approvisionnement durables en établissant des relations avec les communautés rurales qui sont les principaux collecteurs de fruits sauvages. Ils travaillent au niveau du village avec plus de 200 ménages dans les provinces du sud et de l’est de la Zambie, en accordant une attention particulière aux femmes et aux jeunes vulnérables. L’entreprise les aide à améliorer leur adaptation au changement climatique et aux perturbations environnementales qui y sont liées (telles que les sécheresses, les inondations, etc.) par la monétisation des fruits sauvages selon les principes de l’adaptation fondée sur les écosystèmes.

Forest Africa a également créé des emplois permanents pour son personnel d’usine, principalement des femmes et des jeunes.

Produits et marchés

Forest Africa a développé deux gammes de produits : des produits agroalimentaires à base de fruits sauvages et des briquettes de charbon de bois à base de coques de baobab.

Le baobab (Mabuyu) est utilisé pour produire divers produits : la poudre de fruit est transformée en jus, les graines sont pressées pour obtenir de l’huile cosmétique et du lait de noix de baobab, les fibres sont transformées en thé rouge et les coquilles sont transformées en briquettes de charbon de bois respectueuses de l’environnement.

Certaines graines sont également destinées pour le reboisement des baobabs.

Forest Africa transforme également d’autres fruits sauvages, notamment le pain de singe (Musekese) et le nèfle africain (Ngai), en boissons et en confitures.

Les produits de Forest Africa sont directement fournis à plus de 200 (petits) magasins de détail (stations-service, petits magasins, distributeurs privés et services de restauration) à proximité de la région de Lusaka, dans les provinces du sud et de Copperbelt de la Zambie. L’entreprise prévoit d’élargir ses marchés en se développant dans toute la Zambie et en exportant vers les pays voisins.

Les produits de Forest Africa sont certifiés « fournisseur local » par le Bureau des Standards de Zambie (Zambia Bureau of Standards).

Innovations : jalons et plans d’expansion

L’entreprise a adopté une approche « zéro déchet » et développé un processus innovant pour produire des briquettes de charbon de bois à partir des coques de baobab. L’entreprise utilise ce charbon de bois écologique sa propre consommation énergétique ce qui lui permet de réaliser des économies (elle n’a pas besoin d’acheter du charbon de bois traditionnel) et de réduire son impact sur l’environnement (le charbon de bois qu’elle utilise n’est pas issu de la déforestation).

Forest Africa a créé un centre pour la gestion communautaire des ressources naturelles (CBNRM) et conserve également les graines des fruits transformés pour faire pousser des semis d’arbres à fruits sauvages et créer des pépinières. Cela assure la durabilité des ressources naturelles et, par conséquent, de l’entreprise, tout en permettant à l’entreprise d’être actif sur le marché carbone.

L’entreprise prévoit d’intégrer ses efforts de plantation d’arbres dans ses futurs plans de diversification des revenus avec le marché carbone. Le baobab résiste à la sécheresse et un seul baobab peut séquestrer plus de carbone qu’un hectare d’acacias, par exemple.

L’entreprise s’efforce également d’augmenter sa présence sur le marché en s’adressant à de plus grandes chaînes de supermarchés en Zambie et en améliorant la disponibilité de leurs produits. L’entreprise explore en permanence les possibilités pour ajouter de la valeur afin d’offrir une gamme de produits plus large et de tirer encore plus d’avantages de l’économie circulaire. Elle envisage de développer de nouveaux produits tels que le Tobwa (une boisson fermentée à base de céréales), le lait de noix de baobab et le thé de baobab. L’entreprise souhaite également utiliser le tourteau résiduel laissé après le pressage de l’huile pourrait être réutilisé comme engrais ou comme aliment pour le bétail.

Facteurs de réussite et enseignements tirés

Grâce à des partenariats stratégiques et à un engagement en faveur du développement économique durable, de la préservation de l’environnement et de choix alimentaires plus sains, Forest Africa utilise son activité pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

En valorisant les ressources naturelles locales qui résistent à la sécheresse, Forest Africa renforce la capacité de la communauté locale face aux effets du changement climatique. Cela évite aux agriculteurs locaux de se tourner vers la production de charbon de bois comme source alternative de revenus lorsque l’agriculture est rendue impossible, réduisant ainsi la déforestation. En complément, l’entreprise soutient le reboisement et le boisement en cultivant des semis d’arbres, en créant des pépinières et en replantant des arbres. Actuellement, l’entreprise possède une pépinière de baobabs avec plus de 2 000 plants prêts à être replantés. Dans un effort de collaboration positive avec des organisations ayant des intérêts similaires, Forest Africa a fourni diverses graines de fruits sauvages indigènes à l’un des projets nationaux gérés par une organisation internationale en charge de la plantation d’arbres dans le cadre de son projet. Il s’agit là d’un exemple de synergies dans les efforts visant à planter davantage d’arbres fruitiers sauvages.

Les impacts éco-inclusifs de Forest Africa sont reconnus, notamment par le prix de l’adaptation au climat 2023 décerné par SEED (un partenariat mondial pour l’action en faveur du développement durable et de l’économie verte).

Grâce à ce modèle commercial, Forest Africa créée une source de revenus durable pour les communautés locales en achetant leurs récoltes à des prix décents en échange d’un approvisionnement constant en matières premières.

Les produits alimentaires finis contribuent également à renforcer la nutrition.

Enfin, pour s’assurer que ses produits soient bien acceptés par le marché, l’entreprise utilise activement les réseaux sociaux, tels que Facebook, pour promouvoir ses produits et échanger avec les consommateurs. L’entreprise développe également des relations avec les principaux détaillants afin d’élargir continuellement ses points de vente.

Additional Resources

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
business-profile
innovation-session
topic
impact-stories
news
Filter by Categories

Networking

Join our Agrinnovators community forum to discuss and explore how to encourage innovations across agricultural value chains to transform food systems in Africa, promote sustainable agriculture, and leverage investment. Share insights, ask questions, and collaborate on innovative solutions for a greener future

Recent Business Profiles

BioLife Tech

BioLife Tech

BioLife Tech offre des solutions numériques qui connectent les producteurs d'ananas au Bénin avec les transformateurs locaux, les exportateurs et les commerçants, et permettent un suivi technique....

lire plus
Lovegrass Ltd.

Lovegrass Ltd.

Lovegrass LTD est une entreprise qui fabrique des produits à base de teff. L'entreprise a été présentée pendant laSession Innovation n°16.

lire plus
Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point est une entreprise d'agritech qui a créé une solution technologique pour améliorer la production de thé. Ils ont fait une présentation lors de la session d'innovation n°15.

lire plus
Panuka Farm

Panuka Farm

La ferme Panuka produit des légumes frais en Zambie en utilisant des techniques agricoles adaptées au changement climatique et en combinant productivité et conservation de la biodiversité....

lire plus
Lusoi Greens

Lusoi Greens

Lusoi Greens est une exploitation agricole familiale spécialisée dans la culture, l'emballage et l'exportation d'herbes et de légumes frais. Ils ont fait une présentation lors de la session...

lire plus

Gallery

Video Recording

Pin It on Pinterest

Share This