Mmakwena Moesi, Cofondatrice et Directrice des opérations

Mmakwena, biologiste de profession, coordonne la stratégie commerciale globale et le développement de Viva Organica. Âgée de 31 ans, elle est titulaire d’une licence en sciences biologiques de l’université du Botswana et a une expérience professionnelle dans le domaine de la recherche et de la gestion de projets.

Mmakwena s’intéresse principalement à la recherche et à l’application de la microbiologie des sols à une agriculture respectueuse de l’environnement et résistante au climat, ainsi qu’à des pratiques d’autosuffisance. Elle a participé à des formations de gestion d’entreprise dans le cadre de divers concours, programmes d’accélération et de formation tels que FemBioBiz, Startup Smart et le programme “go to market” de Stanford ces des deux dernières année. Elle a récemment remporté un prix pour son entreprise lors du Youth Adapt Challenge 2022, dont la somme de 100 000 dollars pour développer son entreprise.

Amogelang Masi, Cofondateur et Directeur commercial

Ingénieur informaticien devenu agriculteur, Amo explore les moyens de créer des modèles de consommation circulaires qui permettent aux populations locales de contribuer davantage à leurs économies. Il a cofondé Viva Organica, son rêve étant de démocratiser les ressources naturelles de l’Afrique.

Amo est titulaire d’un diplôme en ingénierie des systèmes informatiques et d’une licence en ingénierie informatique de l’université de Sunderland, au Royaume-Uni. Il a également obtenu un diplôme (Associate’s Degree) en marketing à l’université du Cap, en Afrique du Sud, et a étudié les compétences entrepreneuriales à l’école de commerce de l’université de Stellenbosch, en Afrique du Sud.

Mmakwena Moesi

CEO, Viva Organica

Business Location: Gaborone, Botswana

Type: Start-Up
Année de création : 2019
Nombre d’employés : 5
Co-fondateurs : Mmakwena Moesi et Amogelang Masi

Modèle d’entreprise

Viva Organica produit des intrants agricoles (biofertilisants) afin de promouvoir l’utilisation d’intrants et de techniques agricoles naturels qui ne nuisent pas à l’environnement, en plus d’aider les agriculteurs et les communautés agricoles à cultiver durablement des aliments riches en nutriments.

La méthode linéaire pour cultiver les aliments, qui est la plus répandue, n’est pas durable, tant pour l’environnement que pour la situation économique de tous les acteurs impliqués dans la chaîne de valeur alimentaire, du producteur jusqu’au consommateur final. De plus, les déchets produits par les industries d’élevage et horticoles, ainsi que par les détaillants de fruits et légumes frais et les restaurants sont jetés dans des décharges. En tant qu’exportateur net de viande bovine, le Botswana abat près de 220 000 vaches par an, alors qu’une vache produit environ 3 tonnes de biomasse solide par an.

Viva Organica exploite les possibilités offertes par cette immense quantité de biodéchets en les intégrant dans un modèle commercial d’économie circulaire. L’entreprise transforme les déchets de cuisine et le fumier animal en intrants agricoles naturels hautement nutritifs et organiques, riches en nutriments et en probiotiques. Viva Organica est une entreprise sociale qui cherche à soutenir les agriculteurs en Afrique en s’attaquant spécifiquement aux coûts élevés des engrais et à l’accès difficile aux engrais organiques.

Viva Organica est un pionnier de la valorisation des biodéchets générés par l’élevage et l’agriculture et de la création d’une économie circulaire pour les intrants agricoles au Botswana.

Relation avec les petits exploitants

Viva Organica s’approvisionne en bouse de vache auprès de grands parcs commerciaux d’engraissement d’animaux. Actuellement, ces parcs d’engraissement n’ont pas de solution de gestion des déchets et déversent les excréments des animaux, qui sont considérés comme des déchets, sur d’énormes tas qui ne cessent de croître. Les entreprises de transformation alimentaire et les restaurants produisent également de grandes quantités de déchets organiques tels que les pelures et les épluchures de fruits. Viva Organica a conclu des accords avec ces entreprises pour racheter leurs déchets et fabriquer des intrants agricoles biologiques afin d’aider les agriculteurs locaux à augmenter leurs rendements et leur volume de production de manière durable. Jusqu’à présent, l’entreprise a réduit le coût des engrais de 25 %, améliorant ainsi l’accès aux intrants biologiques.

Produits et marchés

Viva Organica manufacture deux produits phares qui sont enrichis de cultures microbiennes pour améliorer la fertilité des sols, la santé des plantes et les rendements.

  • Vermogro : un engrais granulaire organique 100 % naturel, sain, inodore et respectueux de l’environnement qui peut être utilisé pour toutes les cultures. Il est fabriqué localement à l’aide d’un procédé biotechnologique qui consiste à traiter le fumier animal pour produire un puissant lombricompost enrichi de microbes bénéfiques pour le sol, d’acides humiques et d’hormones de croissance pour les plantes.

BioBrew : un biostimulant liquide et un engrais organique composé d’un thé de compost enrichi avec des turricules de vers de première qualité, des extraits de plantes et des microbes bénéfiques qui conviennent à toutes les cultures.

Viva Organica approvisionne le marché local, notamment via des livraisons à domicile à Gaborone et dans les environs. Ses consommateurs sont des petits cultivateurs privés, ainsi que des grandes exploitations sur plusieurs hectares de terre.

L’entreprise fournit au secteur agricole des intrants pour l’agriculture biologique et a suivi une formation en agrochimie commerciale.

Innovations : Étapes importantes et plans d’expansion

Depuis sa création, le développement de l’entreprise vise à fabriquer des produits adaptés au marché. L’ensemble de son activité repose sur la transformation des déchets de seulement huit vaches. Les produits sont fabriqués à l’aide d’un processus biotechnologique appelé lombricompostage, une version améliorée et rapide du compostage à l’aide de vers de terre (eisenia fetida) dont les turricules constituent un excellent conditionneur de sol. Ce modèle en circuit fermé fonctionne comme une entreprise viable qui contribue à la réduction des émissions et des déchets mis en décharge.

Viva Organica vise à réduire le coût des engrais de 50 % d’ici 2024 afin d’améliorer l’accès aux intrants biologiques. Avec le soutien de ses partenaires, l’entreprise cherche également à étendre ses activités pour accroître ses capacités et zones d’activités.

Facteurs de réussite et enseignements tirés

Viva Organica est une entreprise innovante qui considère les déchets comme une opportunité majeure de générer de la valeur pour le secteur agricole et d’accroître sa résilience face au changement climatique, ainsi que comme un moyen pour sortir de la pauvreté. L’approche circulaire de Viva Organica permet de fournir des intrants abordables et riches en nutriments aux agriculteurs locaux qui, à leur tour, peuvent approvisionner la communauté avec (davantage) de produits biologiques. Cette entreprise soutient les agriculteurs, renforce la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l’action climatique en proposant des produits accessibles et abordables qui améliorent l’humidité et la santé générale des sols, ce qui renforce la résilience climatique et favorise la croissance durable d’aliments riches en nutriments.

L’entreprise collabore avec plusieurs parties prenantes qui soutiennent son développement, notamment AfriLabs, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), le Botswana Digital and Innovation Hub (BIH) et l’Université internationale des sciences et de la technologie du Botswana (Botswana International University of Science and Technology, BIUST).

Lors de la COP27 en 2022, la contribution de Viva Organica à l’adaptation au changement climatique et au renforcement de la résilience en Afrique a été reconnue par l’obtention du prix du concours African Youth Adaptation Solutions Challenge (YouthADAPT). Ce prix récompense la contribution de cette entreprise, dirigée par des jeunes, à l’amélioration de l’humidité et de la santé générale des sols grâce à ses produits. Cette distinction s’accompagne d’un prix monétaire et d’un programme d’accélération de 12 mois qui soutiendra la croissance de Viva Organica afin d’augmenter son impact et la création d’emplois décents.

Additional Resources

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
business-profile
innovation-session
topic
impact-stories
news
Filter by Categories

Networking

Join our Agrinnovators community forum to discuss and explore how to encourage innovations across agricultural value chains to transform food systems in Africa, promote sustainable agriculture, and leverage investment. Share insights, ask questions, and collaborate on innovative solutions for a greener future

Recent Business Profiles

BioLife Tech

BioLife Tech

BioLife Tech offre des solutions numériques qui connectent les producteurs d'ananas au Bénin avec les transformateurs locaux, les exportateurs et les commerçants, et permettent un suivi technique....

lire plus
Lovegrass Ltd.

Lovegrass Ltd.

Lovegrass LTD est une entreprise qui fabrique des produits à base de teff. L'entreprise a été présentée pendant laSession Innovation n°16.

lire plus
Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point LTD

Inter-Connect Point est une entreprise d'agritech qui a créé une solution technologique pour améliorer la production de thé. Ils ont fait une présentation lors de la session d'innovation n°15.

lire plus
Panuka Farm

Panuka Farm

La ferme Panuka produit des légumes frais en Zambie en utilisant des techniques agricoles adaptées au changement climatique et en combinant productivité et conservation de la biodiversité....

lire plus
Forest Africa Zambia Limited

Forest Africa Zambia Limited

Forest Africa soutient les communautés locales zambiennes et l'environnement via la transformation agroalimentaire et l'agroforesterie en ajoutant de la valeur aux fruits indigènes. Ils ont fait une...

lire plus

Gallery

Video Recording

Pin It on Pinterest

Share This